Communiqués de presse

Le PLR Lausanne est fier de déposer aujourd’hui sa liste pour le Conseil communal, composée de 74 candidats dont 37 femmes et 37 hommes pour une moyenne d’âge de 44 ans issus de tous les quartiers de la Ville. 3 étudiants, plus de 50 actifs entre 26 et 50 ans : entrepreneurs et indépendants, fonctionnaires, personnes exerçant leurs activités dans les domaines du droit, de la santé, de la culture, retraités… Des candidats pour la plupart binationaux, puisque 5 continents y sont représentés : jamais une liste PLR n’avait été aussi diversifiée et variée.

Avec 15 sortants et 59 candidats non-élus, dont 50% d’adhérents récents, cette liste marque aussi le renouvellement du parti et la volonté de changement à Lausanne.
Les candidats de la liste PLR offrent ainsi une représentation de l’ensemble des Lausannoises et Lausannois pour lesquels ils porteront un programme politique global et ambitieux pour la ville

Lire la suite

Le PLR soutient la volonté de présenter une politique volontariste en matière de politique climatique. Bon nombre de mesures réalisables correspondent d’ailleurs à des propositions faites par le PLRL dans son programme de législature 21-26. Le PLRL mesure néanmoins la difficulté qu’aura la Ville de réaliser effectivement l’ensemble de son plan climat, au-delà de la communication pieuse de son préavis. La Municipalité confond visiblement vitesse et précipitation. A la lecture rapide du préavis, on ne peut en effet que douter de la capacité de la Ville à le mettre en oeuvre aussi rapidement aux vues de sa « capacité financière » désastreuse, de sa dépendance à des lois fédérales, dans certains cas, et du bilan politique de cette même majorité de gauche ces dernières années.

Lire la suite

Plus de huit mois après la décision d’abandonner la rampe Vigie-Gonin - mesure d’accompagnement initialement prévue pour permettre la réalisation du Tram T1 (et validée par le Tribunal administratif fédéral) -, la ville et le canton annoncent ce jour qu’un accord a été trouvé entre les autorités et les différents partenaires permettant la construction du tram. Le PLR regrette que du temps et de l’argent aient été gaspillés et souligne la faiblesse des mesures de compensation proposées afin de remplacer la rampe Vigie-Gonin et éviter une saturation du carrefour au sud du Pont Chauderon.

Lire la suite